Soirée entre amis.

Vagin gonflable, sport et sexe font bon ménage, du muscle

«Le beau gosse s’est mis à me par­ler en ita­lien tout en me pal­pant le cul de sa main libre. J’ai com­men­cé à ondu­ler pour mieux sen­tir ses doigts et un bruit de ven­touse est mon­té de mon entre­jambe», Joya, dans le der­nier Union  Les femmes ne sont pas des trom­pettes Qu’est-ce qui vous passe par la tête lorsque vous êtes devant un vagin? Quelles … Conti­nuer de lire Vagin gon­flable, sport et sexe font bon ménage, du muscle

Editions Lubric-à-brac Productions

Elles sont nées par une nuit étoi­lée et arro­sée de bois­sons alcoo­li­sées. Elles sont le fruit de ren­contres impro­bables, de dis­cus­sions incon­ve­nantes, d’envies de faire, de dire, d’écrire, de des­si­ner, de dif­fu­ser. Les Edi­tions Lubric-à-brac Pro­duc­tions se pré­sentent à vous avec la publi­ca­tion des quatre pre­miers pulps de la col­lec­tion Pulpe. Mau­vais genres Cette col­lec­tion va explo­rer des genres sou­vent mépri­sés, regar­dés de haut par les … Conti­nuer de lire Edi­tions Lubric-à-brac Pro­duc­tions

Fellation.

Etre de mèche (avec quelqu’un)

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. L’expression n’a rien à voir avec la mèche des bou­gies, celle du bâton de dyna­mite ou la mèche de che­veux. Elle est appa­rue à la fin du XVIIIe siècle, alors que mèche «a le sens de “de … Conti­nuer de lire Etre de mèche (avec quelqu’un)

Plug?

Vite fait bien fait, sexe au ciel, migraines pornographiques

«Elle est par­tie dans un fou rire qui a failli me faire déban­der. Mais j’ai tenu bon et j’ai conti­nué à la beso­gner avec vigueur, comme un sol­dat au com­bat. (…) Nous avons ensuite visi­té la ville en amou­reux», Brian, 23 ans, Cannes, dans le der­nier Union Ne pas remettre au len­de­main le sexe d’aujourd’hui Par­fois, on n’a pas le temps. Pas le temps d’allumer … Conti­nuer de lire Vite fait bien fait, sexe au ciel, migraines por­no­gra­phiques

Deux femmes, deux hommes.

Bitumier

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Quel joli mot! Il y a bite, bien sûr, et humer. On pour­rait ain­si croire qu’il s’agit de l’action de sen­tir les pénis, de reni­fler les pines, mais pas du tout. Bitu­mier est un adjec­tif ancien. … Conti­nuer de lire Bitu­mier

Lecture.

L’anal à l’uni, vagins propres en ordre, une cigarette ou une pipe?

«Après une sieste répa­ra­trice, on a encore bai­sé et j’en ai eu encore plein mes deux ori­fices. J’avais la rosette et le vagin en sur­chauffe.» J., 63 ans, dans le der­nier Union «Le trou de bal est un éga­li­sa­teur sexuel» Voi­là qui me fait presque regret­ter de ne pas être allé à l’université: «Une confé­rence encou­ra­geant la pra­tique du sexe anal pré­sen­tée à l’Université Har­vard», … Conti­nuer de lire L’anal à l’uni, vagins propres en ordre, une ciga­rette ou une pipe?

Cunilingus saphique et poilu.

Reprendre du poil de la bête

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Si aujourd’hui cette expres­sion signi­fie «aller mieux», ce n’est pas exac­te­ment son sens véri­table, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. «Cette façon de par­ler consti­tue l’héritage d’une ancienne croyance qui remonte aux Romains, selon … Conti­nuer de lire Reprendre du poil de la bête

Que se passe-t-il chez les Schinken Pochon? (4)

Simon-Pierre fait la courge Jacques-André Schin­ken est pro­fes­seur d’histoire-géographie, il vote socia­liste, il a 56 ans. Nadège Pochon est psy­cho­logue, elle vote Vert Libé­ral, elle a 55 ans. Ils ont deux enfants, Simon-Pierre, 21 ans, étu­diant en droit, et Prune, 19 ans, artiste. Quel magni­fique séjour j’ai pas­sé à Ber­lin! (Lire les épi­sodes pré­cé­dents) Avec Alain-Benoît, nous avons évan­gé­li­sé les homo­sexuels. Quelle belle mis­sion! Alain-Benoît … Conti­nuer de lire Que se passe-t-il chez les Schin­ken Pochon? (4)

Lambourde

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Il y a celles et ceux qui savent en toutes cir­cons­tances ce qui doit être fait, ce qui doit être être dit. Celles et ceux qui veulent nous dic­ter nos conduites et nos pen­sées. Qui confondent tou­jours … Conti­nuer de lire Lam­bourde

Gueule de bois libidineuse, pensées masturbatoires, robots sexuels

«Nous nous amu­sons avec ses mame­lons, cha­touillons son nom­bril, jouons avec ses couilles. Nous par­ta­geons tout de lui. Lui, il ne fait que regar­der vers le pla­fond, les yeux flous, et hale­tant tou­jours un peu», Il faut que je me laisse aller, Péricles, sur le site Reve­bebe Le désir du len­de­main d’hier Trop boire c’est par­fois sym­pa et tou­jours ins­truc­tif, sur­tout après, avec la gueule de … Conti­nuer de lire Gueule de bois libi­di­neuse, pen­sées mas­tur­ba­toires, robots sexuels