Patriarcat, pénétration, dans les airs

«J’ai frot­té ma petite chatte encore toute engour­die par l’orgasme contre la sienne, que j’ai trou­vée velue et trem­pée. (…) Nous avons conti­nué une bonne par­tie de la nuit, n’interrompant nos ébats que pour remettre une bûche dans le feu» Marie-Pierre, 40 ans, Bisch­heim, dans le der­nier Union Une étude cré­tine de plus sur la por­no­gra­phie  Ce n’est ni la pre­mière ni la der­nière, mais ce … Conti­nuer de lire Patriar­cat, péné­tra­tion, dans les airs

La pornographie, c’est bon pour la santé!

«J’ai hoché la tête, un petit pin­ce­ment de jalou­sie au cœur. Etais-je prête à lais­ser la queue de mon mari s’aventurer dans la bouche d’une autre? Pas le temps de ter­gi­ver­ser: déjà, la blonde avait sai­si la bête et s’appliquait à téter le gland épais.» Sabri­na, 40 ans, Brest, dans le Union du mois de juin N’écoutez pas les sexo­thé­ra­peutes  Si on éta­blis­sait un top 10 des … Conti­nuer de lire La por­no­gra­phie, c’est bon pour la san­té!

bus camping

Erection, bourré, spatial

«Sur­prise, elle a ouvert les yeux, se retrou­vant avec une bite dans chaque main! (…) Elle a conti­nué à nous bran­ler, com­pre­nant le cadeau que je vou­lais lui faire.» Phi­lippe, dans le der­nier Union Ban­dai­son à blanc  L’érection du matin est un phé­no­mène connu. Pour bien des femmes, elle est la preuve que mon­sieur a fait un rêve éro­tique et la névrose conju­gale lui fait soup­çon­ner … Conti­nuer de lire Erec­tion, bour­ré, spa­tial

Enfumage médiatique, enfumage bis, greffe de pine

«Il m’aspergea les seins de sperme dans un grand cri : “Prends mon foutre sur tes nibards!” Je me deman­dais si cela serait tout, mais j’espérais que non, car ma chatte était en feu, com­plè­te­ment trem­pée. San­drine, dans le der­nier Union Tout et son contraire  «Pour­quoi les occi­den­taux voient-ils leur libi­do bais­ser par rap­port au reste du monde?», titre Science Post. Les rai­sons de cette soi-disant … Conti­nuer de lire Enfu­mage média­tique, enfu­mage bis, greffe de pine

Hélicoptère, prêchi-prêcha, Canada

«J’étais deve­nue experte dans l’art de pra­ti­quer une pipe. Je la tétais, je la man­geais, je l’avalais avec gour­man­dise.» Aurais-je per­du la rai­son, par Hot­wife, sur le site Reve­bebe  Ten­ta­tive d’évasion «Mal­gré l’absence de zone de décol­lage à proxi­mi­té, deux Amié­nois de 22 ans ont ten­té de s’envoler en fai­sant l’hélicoptère avec leur sexe.» Il arrive que sans le vou­loir les jour­na­listes parlent de la vie … Conti­nuer de lire Héli­co­ptère, prê­chi-prê­cha, Cana­da

Cramouille.

Onanisme, catholicisme, libertinage

«Pen­dant ce temps, notre ami culbu­tait ma femme en levrette. Je l’ai vu jouir sur ses fesses alors que je repre­nais mon souffle», Nico­las, 42 ans, Aqui­taine, dans le der­nier Union  Une bonne bran­lette!  «Archi­ver ou recou­vrir l’obs­cène: nos rap­ports per­tur­bés à l’éphémère», titre GQ. Le texte est plus tri­vial: «Que faites-vous de vos sup­ports mas­tur­ba­toires? Les gar­dez-vous, les jetez-vous?» Gamin, je cachais les quelques images … Conti­nuer de lire Ona­nisme, catho­li­cisme, liber­ti­nage

Factrice

Education sexuelle et grosses conneries

«Bou­deuse, Pau­line revient vers moi. Mais elle conti­nue de zieu­ter sur son Fran­cis qui fait les yeux doux à sa blonde de plus en plus vul­gaire, et je ne dis pas ça parce que je tiens avec ma femme. Pau­line a net­te­ment plus de classe, même si elle verse, elle aus­si, par­fois dans le vul­gaire, mais je ne me plains pas du tout, car de … Conti­nuer de lire Edu­ca­tion sexuelle et grosses conne­ries

Lecture

Schnouf, sodomie, Maurice

«Ma bite me tor­tu­rait der­rière mon pan­ta­lon, mes couilles deve­naient dou­lou­reuses, mais je tenais bon!», Charles, 53 ans, Pois­sy, dans le der­nier Union «GQ», c’est très con «Le sexe sous cocaïne est mau­vais pour la san­té», titre GQ. Je m’attendais à quelques révé­la­tions d’ordre médi­cales et un peu scien­ti­fiques, inté­res­sé par le sujet uni­que­ment car il m’est déjà arri­vé de cho­ser après (mais aus­si pen­dant et … Conti­nuer de lire Schnouf, sodo­mie, Mau­rice

Cathos, porno, écolos

«Laurent s’est mis à ma tête pour que je le suce tan­dis que Julien s’est lan­cé dans un cun­ni par der­rière, si bien que sa langue râpait sur mon minou et sur mon cul à la fois», San­drine, 37 ans, Paris, dans le der­nier Union  Mal­veillantes reli­gions En France, «les films conte­nant des scènes de “sexe non simu­lé” ne seront plus auto­ma­ti­que­ment inter­dits aux moins … Conti­nuer de lire Cathos, por­no, éco­los

Actu Q

Odeurs, aïe!, parano

«Je lui dévo­rai le sexe et me délec­tai de son nec­tar d’abricot. J’en pro­fi­tai éga­le­ment pour lui cares­ser l’œillet. Elle jouit encore», e9069@outlook.fr, dans le der­nier Union Ça sent le cul De manière géné­rale, les odeurs ont une grande impor­tance pour nous, mam­mi­fères sapiens. On renifle l’atmosphère, la nour­ri­ture, le vin et nos par­te­naires sexuels. Sauf qu’aujourd’hui on a plu­tôt ten­dance à mas­quer les odeurs «natu­relles» … Conti­nuer de lire Odeurs, aïe!, para­no