Fellation.

Etre de mèche (avec quelqu’un)

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. L’expression n’a rien à voir avec la mèche des bou­gies, celle du bâton de dyna­mite ou la mèche de che­veux. Elle est appa­rue à la fin du XVIIIe siècle, alors que mèche «a le sens de “de … Conti­nuer de lire Etre de mèche (avec quelqu’un)

Cunilingus saphique et poilu.

Reprendre du poil de la bête

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Si aujourd’hui cette expres­sion signi­fie «aller mieux», ce n’est pas exac­te­ment son sens véri­table, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. «Cette façon de par­ler consti­tue l’héritage d’une ancienne croyance qui remonte aux Romains, selon … Conti­nuer de lire Reprendre du poil de la bête

Fellation.

Vider son sac

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Vider son sac: à l’origine, cette expres­sion est un terme de tri­bu­nal, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. Et le sac que l’on vide n’est «ni le cœur ni l’estomac» mais celui dans lequel … Conti­nuer de lire Vider son sac

Fellation, trio.

Mettre son grain de sel

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Mettre son grain de sel: «Expres­sion du XXe siècle, vient du latin cum gra­no salis qui signi­fiait “avec un grain de sel”. Ici, le grain de sel doit être com­pris comme une contri­bu­tion active mais peu sou­hai­tée, … Conti­nuer de lire Mettre son grain de sel

Trio

Faire un pique-nique

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leur sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. «Le Moyen Age pra­ti­quait déjà les ‟déjeu­ners sur l’herbeˮ, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. Pour­tant ce n’est pas de ces fêtes en plein air qu’est venue la notion de pique-nique, pas plus que … Conti­nuer de lire Faire un pique-nique

Une vie de bâton de chaise.

Une vie de bâton de chaise

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Quel bâton? Quelle chaise? Mis à part les nom­breux culs qui s’assoient des­sus, une chaise ne voit pas beau­coup de pay­sages dif­fé­rents dans sa vie, ses bar­reaux non plus; c’est plu­tôt tran­quille, comme exis­tence, contrai­re­ment à ce que … Conti­nuer de lire Une vie de bâton de chaise

Anulingus

Avoir un rhume carabiné

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. J’ai un jour de retard sur le pro­gramme habi­tuel des publi­ca­tions de Lubric-à-brac. Mais j’ai une excuse: je me sens comme un boxeur k.o. debout au milieu du ring. Grippe, rhume cara­bi­né? L’expression «date du XVIe siècle et fait … Conti­nuer de lire Avoir un rhume cara­bi­né

Lesbiennes

Faire la Sainte Nitouche

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Voi­là une expres­sion très simple à décryp­ter: «A quoi ne touche-t-elle pas?, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. Disons, essen­tiel­le­ment aux choses qui sont dans la bra­guette des mes­sieurs, ce qui en effet s’accorde … Conti­nuer de lire Faire la Sainte Nitouche

Chatte poilue

Avoir la gueule de bois

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Ce n’est pas très agréable, mais avec le temps, on s’habitue. On peut même finir par trou­ver ça ins­truc­tif, encou­ra­gé à conti­nuer de boire avec excès. «Avoir la gueule de bois» est une expres­sion «qui remonte à la … Conti­nuer de lire Avoir la gueule de bois

langue au chat

Donner sa langue au chat

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Don­ner notre langue au chat, nous l’avons tous fait étant enfant. Mais l’origine de l’expression est moins inno­cente qu’il n’y paraît. «Le chat comme dévo­reur de langue, qui rend les enfants muets, semble avoir pris à une … Conti­nuer de lire Don­ner sa langue au chat