Organismique

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Cer­tains organes pro­curent plus d’orgasmes que d’autres. On dit qu’ils sont orga­nis­miques. Le pénis, bien sûr, le vagin, le cli­to­ris, l’anus. Mais pas que. Et pas tout le temps. Il y a aus­si les seins, par exemple, … Conti­nuer de lire Orga­nis­mique

Ampélologue

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Je vous vois venir: ampé­lo­logue devrait être mis en rela­tion avec la hampe. Avec l’art de la fel­la­tion, donc. Pas du tout! Ni avec les lolos, d’ailleurs, même si eux aus­si on les aime en bouche, … Conti­nuer de lire Ampé­lo­logue

Conventuel

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Le con, on en rêve sou­vent, beau­coup. Poi­lu ou lisse, rebon­di ou fente dis­crète, orné de grandes ou de petites lèvres, odo­rant ou savon­né, gluant ou à peine humide: à cha­cun ses goûts. La seule chose … Conti­nuer de lire Conven­tuel

Besaigüe

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Dans la vie, il y a des moments graves. La red­di­tion du camp retran­ché de Diên Biên Phu, une der­nière gor­gée d’alcool, des bal­lons qui s’envolent, une fin. Des moments où montent les larmes aux yeux, … Conti­nuer de lire Besaigüe

Chélation

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Le désir peut prendre des formes dif­fé­rentes. Il y a des femmes (des hommes) qu’on a envie de prendre dans nos bras, contre le corps des­quelles on aime­rait se frot­ter. Il y a des seins qu’on … Conti­nuer de lire Ché­la­tion

Graphorrhée

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». «Les hommes dansent avec les maigres mais couchent avec les grosses», disait ma grand-mère mater­nelle, qui avait une cer­taine expé­rience des tra­vers de la gent mas­cu­line. Ce qu’elle vou­lait dire, c’est que les hommes aiment exhi­ber … Conti­nuer de lire Gra­phor­rhée