Lapin, lapine… de Pâques

Mis à part les fari­boles juives et chré­tiennes, Pâques évoque les œufs rou­lés dans l’herbe et les lapins en cho­co­lat. C’est sym­pa. Sur­tout cette année, avec la coqui­ne­rie créé pour l’occasion par Valé­rie Hen­choz, la belle et sym­pa­thique cho­co­la­tière de Crème Ren­ver­sante. Deux lapins l’un sur l’autre: un lapin et une lapine en train de cho­ser, ou deux lapins sodo­mites, ou deux lapines avec un gode cein­ture, … Conti­nuer de lire Lapin, lapine… de Pâques

2013 désirs

Je n’ai jamais été très doué pour faire des vœux. Ni pour moi ni pour les autres. Peut-être parce que j’ai tou­jours consi­dé­ré que ce que l’on vou­lait, il fal­lait agir pour l’obtenir plu­tôt que d’espérer un jour le rece­voir. Cela m’évite de tenir qui­conque – Dieu ou homme – pour res­pon­sable de mes fai­blesses, ou de devoir lui faire acte d’allégeance. Pour 2013, je … Conti­nuer de lire 2013 dési­rs

Pornoscope 2014

Lorsque se ter­mine une année, la cou­tume veut que l’on se livre à quelques pré­dic­tions quant à celle qui vient. Sou­vent en espé­rant qu’elle sera meilleure, plus ceci, moins cela. Plu­sieurs per­sonnes m’ont ain­si dit, ras­su­rées et com­plices, que 2014 serait mieux que 2013. De quel point de vue? A cha­cun ses espoirs et ses déses­poirs. Moi, j’ai bien aimé 2013. En grande par­tie grâce … Conti­nuer de lire Por­no­scope 2014

Noël cochon

Voi­là, Noël, c’est fait. Mais il aura fal­lu trois jours pour y arri­ver. C’est un peu long, même si cette année, Noël a été très cochon pour moi. Ça a com­men­cé avec les vol-au-vent du 23 décembre, far­cis, notam­ment, de chair à sau­cisse. Le 24, cochon de lait entier, soi­gneu­se­ment grillé pen­dant quatre heures dans une che­mi­née de forge. Et le 25, filets mignons de porc façon … Conti­nuer de lire Noël cochon

Soyeux Noël!

Pour un éro­to­mane, Noël n’est vrai­ment pas une fête. Mal­gré les boules et les bou­gies, mal­gré la dinde far­cie. Ce jour-là est célé­brée la nais­sance d’un enfant dont la concep­tion se fit sans vit. Sans corps se frot­tant, sans langues s’entremêlant, sans gémis­se­ments, sans fluides cor­po­rels échan­gés. Sans vulve amou­reu­se­ment péné­trée, sans cli­to­ris choyé, sans jus de couilles. Sans sexe. Quelle manière peu catho­lique d’opérer, … Conti­nuer de lire Soyeux Noël!

Pour l’égalité des anus

Dans l’édition de novembre du maga­zine Têtu, Daniel (46 ans, de Fort-de-France) demande si le fist est une pra­tique dan­ge­reuse. Le fist, pour celles et ceux qui l’ignoreraient, consiste à faire péné­trer une main entière dans l’anus ou dans le vagin (si on en a un à dis­po­si­tion). «On ne peut pas dire que le sphinc­ter anal, muscle à com­mande volon­taire, soit fait pour la … Conti­nuer de lire Pour l’égalité des anus

Panpan cucul

Ceux d’entre vous qui lisent Vigousse auront peut-être eu connais­sance de cette nou­velle, parue en page 11 de l’édition du 18 octobre du petit sati­rique romand: «les acti­vistes de Slut­walk ont remis une Palme, dans la caté­go­rie ‟jour­na­lis­teˮ, a Patrick Morier-Genoud. Son blog sur le site de L’Hebdo ‟pri­vi­lé­gie le fan­tasme mas­cu­lin au détri­ment de la réa­li­té du violˮ.» Sur­pris par cette nou­velle (avais-je tel­le­ment bu … Conti­nuer de lire Pan­pan cucul

Quel goût ça a?

Dans mon pré­cé­dent billet, j’abordais la ques­tion du sang mens­truel et de la gêne qu’éprouvent cer­taines femmes à se livrer à une acti­vi­té sexuelle lorsqu’elles ont leurs règles. Dans un sou­ci d’équité, je vais aujourd’hui par­ler d’un fluide mas­cu­lin: le sperme. Cer­taines femmes l’avalent (cer­tains hommes aus­si), d’autres pas; cer­taines s’essuient immé­dia­te­ment la vulve après l’émission, d’autres y mettent les doigts et jouent avec. Bref, … Conti­nuer de lire Quel goût ça a?

Il n’y a pas de mauvaises périodes

Je ne vou­drais pas don­ner l’impression de me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je suis par­fois inter­lo­qué par la manière dont cer­taines femmes consi­dèrent leur sexe. Comme une chose sale et ines­thé­tique. Les petites lèvres ne devraient pas dépas­ser, le poil être éra­di­qué, la vulve déso­do­ri­sée. Pas de goût, pas de sen­teur. Bien sûr, elles font ce qu’elles veulent de leur vulve, … Conti­nuer de lire Il n’y a pas de mau­vaises périodes