Quel goût ça a?

tumblr_mbf7rkbwxn1qzt4a5o1_500

Dans mon pré­cé­dent billet, j’abordais la ques­tion du sang mens­truel et de la gêne qu’éprouvent cer­taines femmes à se livrer à une acti­vi­té sexuelle lorsqu’elles ont leurs règles. Dans un sou­ci d’équité, je vais aujourd’hui par­ler d’un fluide mas­cu­lin: le sperme.
Cer­taines femmes l’avalent (cer­tains hommes aus­si), d’autres pas; cer­taines s’essuient immé­dia­te­ment la vulve après l’émission, d’autres y mettent les doigts et jouent avec. Bref, comme le sang des règles, le sperme est par­fois consi­dé­ré comme dégoû­tant, par­fois comme un savou­reux agré­ment.

Délicieuce liqueur ou infâme breuvage: les avis divergent.
Déli­cieuce liqueur ou infâme breu­vage: les avis divergent.

L’influence des aliments: dits…

Mais la ques­tion qui me taraude depuis la lec­ture d’un article à ce sujet sur le site L’actualité des adultes est: quel goût ça a? Je connais celui de ma pro­duc­tion per­son­nelle mais cer­taines coquines m’ont confié que la saveur du sperme dif­fé­rait d’un homme à l’autre.
J’ai donc fait quelques recherches sur l’internet (non, je n’allais pas me livrer à une dégus­ta­tion sur un échan­tillon repré­sen­ta­tif de la popu­la­tion). Eh bien, comme sou­vent en matière de sexua­li­té, on ne sait pas grand-chose. L’actualité des adultes n’est pas le seul site à relayer l’idée que le goût du sperme chan­ge­rait en fonc­tion de l’alimentation du pro­prié­taire de la paire de couilles. Deux sexo­logues (vous savez ce que j’en pense) ont même conseillé dans La méca­nique sexuel des hommes l’ingestion de pro­duits favo­ri­sant un goût agréable. Ain­si, cer­tains fruits, le per­sil ou encore le thé vert, amé­lio­re­raient le goût, à l’inverse du café, de l’ail, des pro­duits lai­tiers, de la viande rouge et autres dégoû­ta­tions, comme la ciga­rette ou les drogues.

- Pierre-André, la viande est cuite, balance la sauce!
- Pierre-André, la viande est cuite, balance la sauce!

… et contredits

Sauf que Rue 89 nous apprend que pour le doc­teur Gérard Texier, auteur du Que sais-jesur le sperme, il s’agit d’un mythe: le goût du sperme (comme celui du sang) ne peut pas être influen­cé par l’alimentation. C’est le goût du pipi qui varie en fonc­tion de ce que l’on mange, mais il s’agit là d’un autre sujet (réjouis­sez-vous!). La seule chose qui soit cer­taine, c’est que le sperme n’est pas salé, ne conte­nant pas de chlo­rure de sodium. Nous voi­là bien avan­cés, je ne suis pas au bout de mes recherches.

Pour conclure – pro­vi­soi­re­ment – je peux vous assu­rez par expé­rience qu’il existe réel­le­ment une excel­lente méthode pour amé­lio­rer le goût du sperme: l’affiner dans un ori­fice fémi­nin. C’est savou­reux, ne vous en pri­vez pas.

- Voilà, mon chéri, c'est prêt. Tu peux déguster.
- Voi­là, mon ché­ri, c’est prêt. Tu peux dégus­ter.