Lapin, lapine… de Pâques

Deux lapins l'un sur l'autre dans une jolie boîte: joyeuses Pâques!
Deux lapins l’un sur l’autre dans une jolie boîte: joyeuses Pâques!

Mis à part les fari­boles juives et chré­tiennes, Pâques évoque les œufs rou­lés dans l’herbe et les lapins en cho­co­lat. C’est sym­pa. Sur­tout cette année, avec la coqui­ne­rie créé pour l’occasion par Valé­rie Hen­choz, la belle et sym­pa­thique cho­co­la­tière de Crème Ren­ver­sante.
Deux lapins l’un sur l’autre: un lapin et une lapine en train de cho­ser, ou deux lapins sodo­mites, ou deux lapines avec un gode cein­ture, selon les goûts et l’imagination de cha­cun.

Fourrés

Voi­là com­ment Valé­rie pré­sente sa gour­man­dise: «Cette minia­ture (25 grammes pour 6 cm… mais on sait bien que ce n’est pas la lon­gueur qui compte), éla­bo­rée avec un mélange de fèves afri­caines (Gha­na et Côte d’Ivoire) et de cacao noble de Java, est bien évi­de­ment four­rée (de fin pra­li­né).»

_x2a3580-_0

Le couple lapi­nesque coûte 9 francs, et on le trouve exclu­si­ve­ment au Bar à Cho­co­lat Crème Ren­ver­sante, Rue Daniel-Jean­ri­chard 17, à La Chaux-de-Fonds (032 913 05 77) ou Chez Crème Ren­ver­sante, où on peut en com­man­der par mail (envies@cremerenversante.ch) ou par télé­phone (079 835 51 90). Les frais de port sont en sus…
Voi­là une belle manière de célé­brer Pâques, de don­ner des idées aux uns et aux unes, d’imiter les lapins de Valé­rie, de se cro­quer, de se lécher, de se sucer, de se lais­ser fondre sous la langue, de se four­rer, Ô oui, de se four­rer toutes les manières pos­sibles, de res­sus­ci­ter tous les dési­rs.

Allé­luia!

cremerenversante_logoblack_0

PS: Il faut abso­lu­ment aller sur le site de Crème Ren­ver­sante. Il s’y trouve d’autres dou­ceurs, lubriques ou pas…