Le pistolero et l’assassin aiment les gros seins

Le pis­to­le­ro et l’assassin aiment les gros seins” est le troi­sième pulp publié par les Édi­tions Lubric-à-Brac Pro­duc­tions.

La ville de Cai­ro, au Far West, est en émoi.
Plu­sieurs femmes ont été retrou­vées mortes, la gorge com­plè­te­ment broyée. Le shé­rif Joe Mogar semble tota­le­ment impuis­sant à mettre fin à cette série de meurtres. Mais voi­là qu’arrive Keith Luger, le célèbre chas­seur de prime, que rien n’effraie, sur­tout pas les cadavres, lui qui a l’habitude d’en lais­ser si sou­vent sur son pas­sage.

Com­mande

Keith, inca­pable de se sous­traire à cette poigne de fer, suf­fo­quait, sen­tait l’air s’échapper irré­mé­dia­ble­ment de ses pou­mons sans pos­si­bi­li­tés de le renou­ve­ler. Encore quelques secondes seule­ment et il n’allait pas man­quer de s’évanouir. Ensuite, sans y prê­ter garde, il glis­se­rait de l’inconscience à la mort et tout serait ter­mi­né. Il ne pour­rait plus tenir sa pro­messe. Glo­ria allait, elle aus­si, tré­pas­ser, si ce n’était déjà fait. Puis ce serait au tour d’une autre vic­time inno­cente. Et d’une autre encore… Jusqu’à quand allait se pro­lon­ger ce drame absurde ?

Un wes­tern à la fron­tière du fan­tas­tique.

Com­mande

Laisser un commentaire