Seiner

Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots érogènes».

L’été est une sai­son très éro­gène. Il fait chaud, les corps se dévoilent, se dénudent, déam­bulent non­cha­lam­ment mais non sans d’amant ou d’amante l’envie. La sueur fait de belles odeurs, de capi­teux par­fums et trace son sillon, sous les bras, dans le bas du dos, entre les fesses, entre les seins.

Les seins, jus­te­ment, que l’été rend taquins, un peu moites, poin­tant sou­vent, dar­dant leurs tétons sous la fine étoffe, lais­sant voir leur déli­cat arron­di, exhi­bant ce sillon qui les sépare comme des fesses du haut, qui par­fois s’écarte, tou­jours attire. Sei­ner, c’est ça: mon­trer ses seins, par bout ou tout d’un coup, par dis­trac­tion ou pro­vo­ca­tion, pour faire ban­der les gar­çons et mouiller les filles, pour faire mouiller les glands et ban­der les cli­to­ris. Sei­ner c’est aimer semer le désir, c’est une béné­dic­tion, alléluia!

Pour Robert – un saint que je prie sou­vent – sei­ner signi­fie «pêcher à la seine», c’est-à-dire au moyen de filets dis­po­sés en nappe et for­mant un demi-cercle. Comme on pêche la vision d’un sein, comme je me laisse prendre dans tes filets, ô com­bien je te désire…

L'été est une saison propice au libre épanouissement des seins.
L’été est une sai­son pro­pice au libre épa­nouis­se­ment des seins.
Ce n'est pas l'actrice Barbara Harris qui dira le contraire...
Ce n’est pas l’actrice Bar­ba­ra Har­ris qui dira le contraire…
... ni la pin-up June Palmer.
… ni la pin-up June Palmer.
- C'est bon, on a attrapé son regard. Ce doit être un seineur... - A moins que ce ne soit un amateur de vulves poilues... - Dans tous les cas, on va se régaler!
- C’est bon, on a attra­pé son regard. Ce doit être un sei­neur…
- A moins que ce ne soit un ama­teur de vulves poi­lues…
- Dans tous les cas, on va se régaler!
Les autres mots érotiques publiés (à venir)

Aba­boui­néacu­léateampé­lo­logue, amuïs­se­ment, ais­se­lier, biga­rade, bou­cho­teur, bouloir,
brexit, buti­cu­la­mi­cro­phile, ché­la­tion, contre-fendis,
cou­choir, cupres­sa­cée, dul­ça­qui­cole, éco­quer, épi­neu­rien, escu­line, esperluette,
faluche, flo­cu­la­tion, gaga­ku, goban, gra­phor­rhée, hale-dedans, inac­tique,
jacu­la­toire, lamie, malo­lac­tique, mina­houet, nonu­po­ler, nucale, num­mu­laire, obit,
orga­nis­mique, pau­moyer, pia­cu­laire, réti­cule, rou­couyer, sémiotique,
sul­ci­forme, sus­cep­tion, tan­ta­lite, ulma­cée, utri­cu­laire, Zanzi.