Sexe oral, capotes encombrantes, chèvres lubriques

«Nous savons  très bien que Mélis­sa ne se conten­te­ra jamais d’un seul orgasme. C’est une gour­mande, une vorace de plai­sirs sexuels et elle sait obte­nir ce qu’elle veut», «Du fan­tasme à la réa­li­té», par Ekke­ko, sur le site Reve­bebe   Les chré­tiens évan­gé­liques sont dan­ge­reux Yowe­ri Muse­ve­ni est le pré­sident de l’Ouganda depuis 32 ans. Il est chré­tien évan­gé­lique, comme ce sale type de Jim Gar­low, le … Conti­nuer de lire Sexe oral, capotes encom­brantes, chèvres lubriques

Fellation.

Etre de mèche (avec quelqu’un)

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. L’expression n’a rien à voir avec la mèche des bou­gies, celle du bâton de dyna­mite ou la mèche de che­veux. Elle est appa­rue à la fin du XVIIIe siècle, alors que mèche «a le sens de “de … Conti­nuer de lire Etre de mèche (avec quelqu’un)

Fellation.

Vider son sac

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaître leur ori­gine ni même par­fois leurs sens exact. Grâce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on parle. Vider son sac: à l’origine, cette expres­sion est un terme de tri­bu­nal, explique Claude Dune­ton dans l’indispensable La Puce à l’oreille. Et le sac que l’on vide n’est «ni le cœur ni l’estomac» mais celui dans lequel … Conti­nuer de lire Vider son sac

Cramouille.

Onanisme, catholicisme, libertinage

«Pen­dant ce temps, notre ami culbu­tait ma femme en levrette. Je l’ai vu jouir sur ses fesses alors que je repre­nais mon souffle», Nico­las, 42 ans, Aqui­taine, dans le der­nier Union  Une bonne bran­lette!   «Archi­ver ou recou­vrir l’obs­cène: nos rap­ports per­tur­bés à l’éphémère», titre GQ. Le texte est plus tri­vial: «Que faites-vous de vos sup­ports mas­tur­ba­toires? Les gar­­dez-vous, les jetez-vous?» Gamin, je cachais les quelques … Conti­nuer de lire Ona­nisme, catho­li­cisme, liber­ti­nage