Une vie de bâton de chaise.

Une vie de bâton de chaise

Nous uti­li­sons tous les jours des expres­sions sans connaî­tre leur ori­gi­ne ni même par­fois leurs sens exact. Grâ­ce au Petit Lubric illus­tré, sachons mieux de quoi l’on par­le. Quel bâton? Quel­le chai­se? Mis à part les nom­breux culs qui s’assoient des­sus, une chai­se ne voit pas beau­coup de pay­sa­ges dif­fé­rents dans sa vie, ses bar­reaux non plus; c’est plu­tôt tran­quille, com­me exis­ten­ce, contrai­re­ment à ce que … Conti­nuer de lire Une vie de bâton de chai­se

Christophe Bier.

Les inconvenantes obsessions de Christophe Bier

Il y a les modes. Un engoue­ment pro­vi­soi­re, mis en scè­ne dans les médias, se répan­dant sur les réseaux pré­ten­du­ment sociaux. Films, livres, auteurs, poli­ti­ciens, acteurs, musi­ques, musi­ciens, vête­ments, coif­fu­res, res­tau­rants, idéo­lo­gies, com­por­te­ments, pré­si­dents de la répu­bli­que… Ça fait beau­coup de bruit, ça s’agite, ça s’auto-congratule, ça fas­ci­ne les fou­les ébau­dies, les petits-bour­geois éba­his, ça pschiit, ça mous­se, et puis c’est rem­pla­cé par un autre … Conti­nuer de lire Les incon­ve­nan­tes obses­sions de Chris­to­phe Bier

Hélicoptère, prêchi-prêcha, Canada

«J’étais deve­nue exper­te dans l’art de pra­ti­quer une pipe. Je la tétais, je la man­geais, je l’avalais avec gour­man­di­se.» Aurais-je per­du la rai­son, par Hot­wi­fe, sur le site Reve­be­be  Ten­ta­ti­ve d’évasion «Mal­gré l’absence de zone de décol­la­ge à proxi­mi­té, deux Amié­nois de 22 ans ont ten­té de s’envoler en fai­sant l’hélicoptère avec leur sexe.» Il arri­ve que sans le vou­loir les jour­na­lis­tes par­lent de la vie … Conti­nuer de lire Héli­co­ptè­re, prê­chi-prê­cha, Cana­da

Palpule

Papule

Il y a des mots qui exci­tent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prê­te un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont par­le la rubri­que «Les mots éro­gè­nes». On ne se connaît pas, on s’aperçoit, il y a peut-être de la piz­za, ou de la sou­pe, ou du sirop d’érable, pour­quoi pas. Ça pour­rait en res­ter là, mais non. Com­ment se ren­con­trent les gens, … Conti­nuer de lire Papu­le

Bande mou

Les délires politico-érotiques des Schinken Pochon (2)

Jac­ques-André ban­de mou Jac­ques-André Schin­ken est pro­fes­seur d’histoire-géographie, il vote socia­lis­te, il a 56 ans. Nadè­ge Pochon est psy­cho­lo­gue, elle vote Vert Libé­ral, elle a 55 ans. Ils ont deux enfants, Simon-Pier­re, 21 ans, étu­diant en droit, et Pru­ne, 19 ans, artis­te. Il y a dans la vie des moments de grand désar­roi. Diman­che, après avoir sui­vi les émis­sions spé­cia­les com­men­tant le pre­mier tour des élec­tions … Conti­nuer de lire Les déli­res poli­ti­co-éro­ti­ques des Schin­ken Pochon (2)

Cramouille.

Onanisme, catholicisme, libertinage

«Pen­dant ce temps, notre ami culbu­tait ma fem­me en levret­te. Je l’ai vu jouir sur ses fes­ses alors que je repre­nais mon souf­fle», Nico­las, 42 ans, Aqui­tai­ne, dans le der­nier Union  Une bon­ne bran­let­te!  «Archi­ver ou recou­vrir l’obs­cè­ne: nos rap­ports per­tur­bés à l’éphémère», titre GQ. Le tex­te est plus tri­vial: «Que fai­tes-vous de vos sup­ports mas­tur­ba­toi­res? Les gar­dez-vous, les jetez-vous?» Gamin, je cachais les quel­ques ima­ges … Conti­nuer de lire Ona­nis­me, catho­li­cis­me, liber­ti­na­ge

Pour qui voter?

Les délires politico-érotiques des Schinken Pochon (1)

Jac­ques-André Schin­ken est pro­fes­seur d’histoire-géographie, il vote socia­lis­te, il a 56 ans. Nadè­ge Pochon est psy­cho­lo­gue, elle vote Vert Libé­ral, elle a 55 ans. Ils ont deux enfants, Simon-Pier­re, 21 ans, étu­diant en droit, et Pru­ne, 19 ans, artis­te. J’aime beau­coup maman, mais elle a par­fois de drô­les d’idées. Nous étions en train de pren­dre le des­sert, diman­che, quand elle nous a sou­dain deman­dé: «Si … Conti­nuer de lire Les déli­res poli­ti­co-éro­ti­ques des Schin­ken Pochon (1)

Devoir conjugal

La vie sexuel­le de nos amies les bêtes est tou­jours plei­ne d’enseignements à ne pas négli­ger. Vous savez tous que l’hybride de l’âne et de la jument s’appelle le mulet. Mais savez-vous que l’accouplement entre le bau­det et la jument n’est pas vrai­ment une par­tie de plai­sir? Dans Nou­veau régi­me pour les haras ou Expo­sé des moyens pro­pres à pro­pa­ger & à amé­lio­rer les races … Conti­nuer de lire Devoir conju­gal

Frénésie ou ennui?

La vie sexuel­le de nos amies les bêtes est tou­jours plei­ne d’enseignements à ne pas négli­ger. Par­mi les ques­tions connes que l’on se pose de temps en temps (faut-il dor­mir avec la bar­be sous ou sur le drap?, voter socia­lis­te ou libé­ral?) il y a: com­ment aime­rions-nous mou­rir? Sur scè­ne, en dor­mant, en comp­tant nos sous, entou­rés de nos ani­maux de com­pa­gnie? Les pro­ta­go­nis­tes de … Conti­nuer de lire Fré­né­sie ou ennui?

Couliner

Il y a des mots qui exci­tent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prê­te un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont par­le la rubri­que «Les mots éro­gè­nes». Non, cela n’a rien à voir avec le cou. Cet­te par­tie du corps peut être exci­tan­te sexuel­le­ment lorsqu’elle s’offre aux bai­sers, mais dans cou­li­ner il y a l’idée de cou­lis­ser et c’est plu­tôt DANS la gor­ge … Conti­nuer de lire Cou­li­ner