À la une: du sexe, mais aussi du cul

  • A moi de choi­sir ceux qui doivent mou­rir | 5 A moi de choisir ceux qui doivent mourir | 5
    J’ai char­gé la voi­sine sur mon épaule – elle n’était pas très lourde, avait la mai­greur sèche des gens méchants. Elle gémis­sait tou­jours mais n’était pas consciente. Sur son front, un gros héma­tome se déve­lop­pait. Arri­vé près de la ran­gée de fleurs et de son muret, j’ai déli­ca­te­ment fait glis­ser madame Delombre à terre, puis, sai­sis­sant sa tête, je l’ai lais­sée retom­ber avec force sur le muret.
    Conti­nuer de lire


  • Mus­ser Musser
    Il y a des mots qui excitent sans le vou­loir, des mots aux­quels on prête un sens qu’ils n’ont pas. C’est d’eux dont parle la rubrique «Les mots éro­gènes». Cer­taines et cer­tains vont tout droit, croient-ils. Droit au but, comme s’il en était un. Ne regar­dant que leurs pieds, sou­dain pris dans les ronces ou alors bles­sés par les pierres, absor­bés par la boue, englou­tis dans les gouffres. Il aurait suf­fi de lever la tête …
    Conti­nuer de lire



  • Soyez pas sages, soyez pru­dents
    Ces­sez d’in­ter­dire, c’est fati­guant et aus­si sté­rile que Turi­nah de Suma­tra. Vivez, bou­gez, bai­sez et soyez res­pon­sable de vous-même. Point. Et n’hé­si­tez pas à aller vous perdre un peu dans les méandres du Pink Beach Sau­na Club à Lau­sanne, peut-être y ren­­con­­tre­­rez-vous votre femme, votre mari, votre chef ou Gal­la­vin. Conti­nuer de lire Soyez pas sages, soyez …
    Conti­nuer de lire


  • Le pied est-il une zone éro­gène? Le pied est-il une zone érogène?
    De mars à mai 2015, le pro­fes­seur Jean-Gode Michel a dis­pen­sé ses bons conseils sur la chaîne romande Be Curious, répon­dant aux ques­tions des télé­spec­ta­teurs et trices. Le 23 avril, le sub­til por­no­logue trai­tait des zones éro­gènes, pour répondre à la ques­tion d’une télé­spec­ta­trice nom­mée Valé­rie qui s’in­quié­tait de res­sen­tir de l’ex­ci­ta­tion lorsque son fian­cé lui caresse les …
    Conti­nuer de lire

La Lettre QLe bul­le­tin d’in­fo de Lubric-à-Brac: abon­nez-vous!

Une lettre d’in­for­ma­tion obs­cène et jubi­la­toire :

  • Rece­vez les der­nières nou­velles chaudes dans votre boîte mail!
  • Jouis­sez d’offres incroyables!
  • Com­man­dez le cof­fret col­lec­tor édi­tion limi­tée de nos quatre pre­miers pulps!
Oh oui, je m’a­bonne!