Frénésie ou ennui?

Contrairement à d'autres espèces, Sapiens sait contrôler ses pulsions.
Contrai­re­ment à d’autres espèces, Sapiens sait contrô­ler ses pul­sions.

La vie sexuelle de nos amies les bêtes est tou­jours pleine d’enseignements à ne pas négli­ger.

Par­mi les ques­tions connes que l’on se pose de temps en temps (faut-il dor­mir avec la barbe sous ou sur le drap?, voter socia­liste ou libé­ral?) il y a: com­ment aime­rions-nous mou­rir? Sur scène, en dor­mant, en comp­tant nos sous, entou­rés de nos ani­maux de com­pa­gnie? Les pro­ta­go­nistes de La grande bouffe, sou­ve­nez-vous, avaient choi­si de calan­cher en bai­sant et en bouf­fant. Les seins d’Andréa Fer­réol comme der­nier des­sert, ça fai­sait bien envie, sur­tout que j’avais 15 ans et que la mort était alors une pers­pec­tive fort loin­taine.

Andréa Ferréol et Michel Piccoli, protagonistes du film de Marco Ferreri.
Andréa Fer­réol et Michel Pic­co­li, pro­ta­go­nistes du film de Mar­co Fer­re­ri.
L'affiche dessinée par Reiser.
L’affiche des­si­née par Rei­ser.

Marsupiaux niqueurs  

En Aus­tra­lie, cer­tains mar­su­piaux pra­tiquent la sémel­pa­ri­té. C’est-à-dire qu’ils n’enfantent qu’une seule fois dans leur vie, et après ça, couik, ils avalent leur bul­le­tin de nais­sance. C’est le cas de l’antechinus à queue noire, nous apprend The Guar­dian. Si j’ai bien com­pris, le mâle baise comme un fou, par­ti­ci­pant à des par­ties de jambes en l’air pou­vant durer jusqu’à 14 heures (sauf qu’il ne met pas les jambes en l’air), et à la fin de la sai­son des amours, “the fren­zy final­ly ends when the male ante­chi­nus keels over and dies of stress, infec­tion or inter­nal blee­ding”. Je ne vous donne pas la tra­duc­tion, c’est trop triste.

L'antechinus à queue noire: un gars qui ne tire pas sa crampe à la retirette.
L’antechinus à queue noire: un gars qui ne tire pas sa crampe à la reti­rette.

De l’évolution des espèces

Ce n’est pas chez Sapiens, une espèce très raf­fi­née et évo­luée, que ce genre de dérè­gle­ment pour­rait se pro­duire (sauf au ciné­ma). Nous, nous avons des reli­gions et un sys­tème éco­no­mique pour nous pro­té­ger de ça.

Grâce à Dieu et au capi­ta­lisme, ce n’est jamais de fré­né­sie dont la sexua­li­té nous fait mou­rir, mais d’ennui. Allé­luia.

- Non, Françoise, je ne bande pas; je te respecte trop pour ça. Pensons plutôt aux futurs crédits que nous allons prendre, pour la voiture et la maison.
- Non, Fran­çoise, je ne bande pas; je te res­pecte trop pour ça. Pen­sons plu­tôt aux futurs cré­dits que nous allons prendre, pour la voi­ture et la mai­son.