Jouir, mais encore…

Lorsque je suis tom­bé sur cette – ancienne – infor­ma­tion, je l’ai trou­vée plu­tôt sym­pa­thique: une amé­ri­caine avait un orgasme chaque fois qu’elle se lavait les dents. Voi­là de quoi don­ner un joli coup de pouce à la pro­mo­tion de l’hygiène buc­­co-den­­taire, me suis-je dit. Envieux aus­si de cette dame, moi qui trouve tel­le­ment ennuyeux de me laver les dents et qui, mal­gré l’usage de bros­settes, de fil et … Conti­nuer de lire Jouir, mais encore…

Bon orgasme, ma chérie!

Jusqu’à ce qu’une amie m’en parle hier, je ne connais­sais pas la Jour­née de l’orgasme fémi­nin. Elle a eu lieu le 8 août der­nier, et j’ai raté ça. J’ai véri­fié mon agen­da, ce jour-là, je n’ai fait jouir aucune femme (juste moi, en soli­taire). C’est un Bré­si­lien qui serait à l’origine de cette jour­née dédiée au plai­sir fémi­nin. Ari­ma­teio Dan­tas, maire de la ville d’Esperantina, … Conti­nuer de lire Bon orgasme, ma ché­rie!

Voulez-vous coucher avec moi?

L’expérience est tout à la fois drôle et ins­truc­tive. Un comé­dien et une comé­dienne demandent, cha­cun de leur côté, à des incon­nus croi­sés dans la rue s’ils veulent cou­cher avec eux. C’est réa­li­sé pour le site You­tube Wha­te­ver, spé­cia­li­sé dans ce genre d’expériences. Sur les qua­torze hommes abor­dés par la comé­dienne, sept ont accep­té, tan­dis que les cent femmes accos­tées par le comé­dien ont toutes … Conti­nuer de lire Vou­lez-vous cou­cher avec moi?

Trop grosse?

Vers 10–12 ans, j’ai été cir­con­cis. Quand l’infirmière est venue chan­ger mon pan­se­ment pour la pre­mière fois après l’opération, j’ai décou­vert une petite chose rabou­grie et san­gui­no­lente. L’infirmière était blonde, elle sen­tait bon, moi, j’avais mal au zizi. Inquiet, je lui ai deman­dé: «il va rede­ve­nir grand?» Accueillants ori­fices Ce sou­cis concer­nant la gran­deur de mon sexe dis­pa­rut en même temps que mon puce­lage. La … Conti­nuer de lire Trop grosse?

Mes tétons t’étonnent?

Il y a une chose qui m’intrigue et m’amuse beau­coup dans le maga­zine Têtu: les ques­tions des lec­teurs aux­quelles répondent des spé­cia­listes. Dans l’édition de juin, Antoine, 28 ans, d’Angoulême, s’interrogeait: «Quand je me mas­turbe, j’aime beau­coup me cares­ser les tétons. (…) C’est encore meilleur quand quelqu’un les lèche ou les mor­dille, mais mes par­te­naires y pensent rare­ment. (…) Je suis sen­sible des tétons et … Conti­nuer de lire Mes tétons t’étonnent?

Sous les bras

Ovi­die aime bien les poils, et j’aime bien Ovi­die. Et j’aime aus­si les poils. Ceux que les filles ont sous les bras et entre les jambes. Parce qu’esthétiquement, c’est joli, ça crée un contraste avec la peau, un contraste de cou­leur et de tex­ture. Parce que c’est agréable au tou­cher et sous la langue. Parce que c’est odo­rant et goû­teux. Epi­la­tion confes­sée Sur son blog, … Conti­nuer de lire Sous les bras

Régime cul mais pas con

C’est l’été – si peu –, une période où l’on est sen­sé exhi­ber son corps sur les plages ou aux ter­rasses des cafés. Une période, donc, où l’on se pré­fère mince. C’est sans doute pour ça que le site Ter­ra­fe­mi­na a éta­bli une liste de pra­tiques sexuelles avec les calo­ries qu’elles font perdre. Debout, cou­ché, avec les mains ou la bouche Le plus per­for­mant en la … Conti­nuer de lire Régime cul mais pas con

Monstrueuse morale

Hier, je vous par­lais de deux livres ache­tés à la librai­rie Humus et vous livrais mon compte ren­du du déce­vant Esthé­tique de l’éjaculation. Aujourd’hui, pas de décep­tion avec Ona­nisme avec troubles ner­veux chez deux petites filles (Edi­tions Solin), mais de l’effroi. Les âmes sen­sibles évi­te­ront de lire ce billet, tant le conte­nu de ce livre est mons­trueux. Il s’agit du compte ren­du du trai­te­ment infli­gé … Conti­nuer de lire Mons­trueuse morale

Le cancer du cunni

Voi­là qui aurait fait un très joli mot éro­gène: papil­lo­ma­vi­rus. Sauf que grâce à Michael Dou­glas, tout le monde sait main­te­nant ce que cela signi­fie. L’acteur aurait attra­pé le PHV (papil­lo­ma­vi­rus humain) en pro­di­guant des cun­ni­lin­gus, suite de quoi se serait déve­lop­pé un can­cer de la gorge dont ni le tabac ni l’alcool ne pour­raient être tenus pour res­pon­sables. Comme un papillon, mais non J’ai … Conti­nuer de lire Le can­cer du cun­ni

Allo?

«Bon­jour, j’ai sur­pris mon mari en train de se mas­tur­ber devant un film por­no. Pour­tant, je pen­sais que nous étions épa­nouis de ce côté-là. J’hésite à deman­der le divorce. J’ai vrai­ment besoin d’un avis médi­cal et je compte sur vous!» En tapant «mon mari regarde du por­no» sur Google, on trouve des dizaines de témoi­gnages de ce genre. Chaque fois, le ou la psy­cho­logue de … Conti­nuer de lire Allo?